Pour une candidature à un appel d’offres, toute entreprise se doit de présenter une mémoire technique dans son dossier. Ce document est rédigé suivant des normes spécifiques. Le suivi d’un modèle de dossier de consultation est généralement obligatoire lors de son élaboration. Ce guide vous livre toutes les clés pour réussir la rédaction de votre mémoire technique.

Le respect du plan de réponse

Lorsque le client impose aux candidats un dossier de réponse, il est impératif de respecter le plan de réponse exigé ! Ce qui est notamment simple, lorsque celui-ci est bien élaboré. Vous pourrez ainsi mettre en avant les points forts de votre entreprise, suivant une certaine logique. De même, vous aurez à présenter les solutions proposées par votre organisation. Il faut, par ailleurs, noter que même si vous suivez un plan de rédaction, vous pouvez apporter des éléments complémentaires, en livrant des détails qui pourraient faire pencher la balance en votre faveur. Pour réussir la rédaction de votre document, découvrez cette formation mémoire technique.

La reprise des missions d’appel d’offres

Une fois que vous avez fait la présentation de votre société, il est important de travailler sur cette partie. Elle indique au client si vous avez parfaitement compris les enjeux de l’appel d’offres. De ce fait, vous aurez à mettre l’accent sur les objectifs visés. Une bonne connaissance des types d’appels d’offres, des services demandés et du secteur d’activité du client, sera déterminant pour obtenir une bonne appréciation.

Les détails de la prestation

Cette partie est la suite logique de la contextualisation de l’appel d’offre. Elle doit démontrer que grâce à une réelle maîtrise du domaine en question, votre entreprise sera en mesure de réaliser la mission. Veillez à ce que les détails de la prestation soient agencés de manière logique et claire. En outre, vous pouvez ajouter quelques éléments à votre mémoire technique : des références de l’entreprise, des avis ou encore des certifications.

Catégories : Société